portes ouvertes de l’Atelier du Réquista

 

Exposition 


Atelier du Réquista





du 7 Juillet au 28 Août 2021

Du mercredi au dimanche 15h à 19h


Les portes de l’Atelier du Réquista s’ouvrent en grand, deux fois par an (durant l'été et avant Noël). A cette occasion, Monika présente ses créations et celles de Stephane Szendy Sculpteur et créateur de bijoux invité, qui accompagne ces portes ouvertes, manifestations de la convivialité et de l’élégance.



Issu d’une famille de créateurs de Sculpture, Peinture et de bijoux, Stéphane Szendy perpétue cette tradition de créations en intégrant tout d’abord les beaux-arts. 

 En 2000, il s’installe enfin seul et commence sa réelle carrière d’artiste, Dans L'Aveyron ou son atelier est en pleine nature.




Passant de la sculpture au Bijou, Stéphane Szendy ne se contente pas de maîtriser des techniques, il se les approprie, les mélange, les réinvente ! Il va ainsi créer des pièces alliant plusieurs matières : céramique, métaux, bois, verre, patine et même des matières synthétiques comme le plexiglas. Pour cela, il est nécessaire de maîtriser chaque technique indépendamment mais aussi de savoir les combiner.



Notre artiste procède alors par expérimentation : il tente, prend des notes, des mesures afin de pouvoir prévoir comment la matière réagira à chaque étape du procédé de fabrication et donc comment il devra s’y prendre. Par exemple : s’il veut allier du laiton et de la céramique il devra commencer par faire la partie en céramique puisque cette dernière nécessite une cuisson à très haute température risquant de faire fondre le laiton. Or la terre réduit lors du séchage et de la cuisson, il doit alors connaître à quel point elle réduira afin de bien positionner ses pré-trous. 

On peut ainsi considérer qu’il possède une connaissance unique des matières et des techniques, apprise par expérimentation lui permettant de réaliser des pièces complexes. De ce fait, il n’est pas rare qu’une sculpture d’environ 80cm prenne entre 1 et 2 mois pour être réalisée. 



Fortement inspiré par l’histoire de l’art et notamment par l’art d’anciennes civilisations (art africain, précolombien, paléolithique, japonais…) qui le passionne tant par la technique utilisée que par l’harmonie, la simplicité et l’esthétisme de ces pièces.


Mais son but n’est pas de produire des œuvres dignes de ces civilisations-là. En effet, il n’est pas passionné par l’une d’entre elles plus que par les autres et mélange même les genres : une sculpture peut être un mélange d’art ancestrale africain et japonais par exemple. Il cherche avant tout à créer des pièces accessibles à tous et que chacun pourra interpréter selon ses propres connaissances.